NOTRE HISTOIRE

En 1875, Luigi Barthemoni, alors agé de 5 ans, quitte sa Venise natale avec ses parents pour immigrer vers l’Amérique du Sud, terre vierge et pleine de promesses. Après sept semaines à bord de l’Esperenza, Luigi découvre Caracas et le Venezuela.

Ses parents, commerçants dans l’âme, établissent un comptoir de récolte et d’exportation de café. Luigi accompagne pendant toute son enfance son père à travers le Vénézuela, la Colombie, le Panama et le Costa-Rica. Ces voyages sont bercés par les effluves des cafés frais, torréfiés, et par les nombreuses rencontres riches de diversités.

Au début du XXème siècle, les instabilitées politiques de l’époque poussent Luigi à immigrer aux États-Unis. C’est à la Nouvelle-Orléans, en plein coeur du pays cadien, que Luigi fait la rencontre de Marie-Alice, dont les grand-parents français étaient boulangers.

Après leur mariage en 1901, ils fondent ensemble sur les bords du Mississippi « Le Café Gourmand ». Leur commerce devient rapidement un lieu de rencontres conviviales, où se côtoient commerçants, marins et musiciens de jazz. Leur premier fils, Francesco, y passe une enfance bercée par l’odeur des patisseries dans le four, la torréfaction du café et le chocolat chaud.

En 1923, attiré par l’économie florissante de New York, Francesco décide d’y implanté son propre « Le Café Gourmand », qui devient, dans cette ville anglophone, « The Coffee Break ».

C’est dans un New York trépidant qu’il prend néanmoins le temps de tomber amoureux de Judith, qui ajoutera à la carte de « The Coffee Break «  ses délicieux bagels. Leur unique fils, Frederico Barthemoni (surnommé Fred Barthe) s’engage dans les marines pour combattre le nazisme et fait parti du débarquement de juin 1944. Gravement blessé, il restera en France pour être soigner et tombera sous le charme de son infirmière savoyarde Catherine.

Leur mariage sera célébré à l’église St Patrick, en plein coeur de Manhattan en mars 1946.

En 1950 naît Alain Barthe, qui se passionne pour les Arts et les Lettres. Bercé par les histoires de sa mère qui lui conte la France et la Savoie, Alain entame un voyage à la découverte de ses origines en France et en Italie. Entre lacs et montagnes, il épouse Claudine en 1980 et s’installe dans la citée de Calvin.

C’est l’histoire de sa famille paternelle qui va forger la destinée de leur fils Rémi. Bon sang ne sachant mentir, Rémi renoue avec l’amour du café, les meilleurs recettes de bagels, et surtout le savoir-faire de ses aïeux pour recréer l’ambiance conviviale et les produits de qualité dans son propre « Coffee Break ».

Bienvenue chez nous !




retour